Présentation de la MJC

Introduction

La MJC est une association loi 1901 à but non lucratif, créée en 1963. Elle est basée à Saint AFFRIQUE Les Montagnes.

Elle propose des activités culturelles, sportives et de loisirs pour tous.

La MJC est membre de la FDMJC81 réseau d'associations d'éducation populaire.

La MJC constitue un élément essentiel de l’équipement social et culturelle de la commune. Elle a pour but de permettre à tous un accès à l’éducation et à la culture afin que chacun puisse participer à la construction d’une société plus juste, plus solidaire. Elle offre à la population, aux jeunes comme aux adultes, la possibilité de prendre conscience de leur environnement, de développer leur personnalité et de se préparer à devenir les citoyens actifs et responsables d’une communauté vivante.

Elle est laïque c’est à dire respectueuse des convictions personnelles. Elle s’interdit toute attache avec un parti ou une confession. Comme un certain nombre d’autres associations, les MJC se rattache à un vaste mouvement reconnu sous l’expression « association d’éducation populaire ». Ainsi, elles se révèlent être un outil concret d’apprentissage de la démocratie et de la citoyenneté. Susciter la participation des adhérents à la vie et aux décisions les concernant, est un de ses objectifs fondamentaux.

Missions

A travers les différentes activités proposées, la MJC a pour but de transmettre des valeurs de citoyenneté et de solidarité.

La MJC est une maison ouverte à tous. C’est aussi un lieu, d’échange et de partage entre les générations, enfants, jeunes et adultes de toutes origines.

Elle permet de créer du lien social et participe à la vie culturelle de la commune en s’associant à des projets.

C'est quoi l'éducation populaire ?

«L’élargissement du droit à la citoyenneté passe aujourd’hui par une capacité d’ouvrir des interrogations (et donc des conflits) sur le sens de notre place dans un processus de développement. C’est-à-dire des actions de nature culturelle permettant à tout un chacun de transformer l’expérience qu’il a de sa situation en expression, puis en savoir, pour construire un rapport de force permettant d’agir sur cet environnement socio-économique. Ce travail de la culture dans la transformation sociale, politique, et économique est ce que nous appelons éDUCATION POPULAIRE»

Franck Lepage« offre publique de réflexion à l’attention du ministère Jeunesse et sports (2001)»

 

 

C’est quoi être «cultivé»?

«Est cultivé celui qui possède le savoir et les méthodes, les modèles esthétiques et d’organisations qui lui permettent de comprendre sa situation dans le monde, de la décrire, de lui donner un sens et d’agir sur elle pour la transformer.»

Texte de la fédération française des MJC

Commentaires (1)

M. BENMALEK Yohann
  • 1. M. BENMALEK Yohann (site web) | 04/07/2017
Madame, Monsieur,

Bonjour,

Je suis Volontaire de Solidarité Internationale en Haïti, envoyé par la Délégation Catholique pour la Coopération (http://ladcc.org/), pour la période allant de octobre 2016 à septembre 2017. Je travaille dans les foyers de l'association allemande Haiti Kinder Hilfe (http://www.haitikinderhilfe.de/), dont le siège local se situe à Delmas. A ce titre, je suis éducateur et accompagnateur de projets pour les jeunes.

L'une de mes missions est de favoriser la création d'un club de football pour les 23 garçons du foyer et de la communauté de Haiti Kinder Hilfe, âgés de 12 à 29 ans. Je vous contacte dans ce but.

Nous avons un tout petit terrain à disposition dans un foyer, où une dizaine de jeunes viennent pratiquer de temps en temps des matches, et nous avons un accord pour utiliser gratuitement les terrains de football des écoles de Saint-Louis-de-Gonzague (à 20 minutes à pied), et l'association ne dispose pas de grands moyens pour développer ce club aujourd'hui.

Nous avons plusieurs objectifs à terme :
- développer un esprit club, fait à la fois de meilleure performance sportive mais surtout de camaraderie, de respect mutuel, et de don de soi : toutefois, ces jeunes ont déjà conscience de ces valeurs, pour les encadrer au quotidien
- trouver un entraîneur compétent pour les jeunes, qui puisse être présent lors de ces séances
- disputer des matches amicaux avec d'autres clubs de jeunes
- permettre que certains de ces jeunes soient détectés par l'Académie Haïtienne de Football, pour les plus talentueux, ou des recruteurs de clubs haïtiens de football

Nous sommes en recherche d'un petit budget pour les équipements individuels et collectifs des jeunes :
- des chasubles : environ 3 000 GD, soit à peu près 43 €
- du tissu pour que l'un de nos jeunes fabrique les maillots : environ 8 000 GD, soit à peu près 113 €
- des baskets : environ 35 000 GD, soit à peu près 500 €
- des ballons, plots, cônes : environ 10 000 GD, soit à peu près 141 €

Le total nécessaire pour le fonctionnement du club au minimum s'élèverait donc à environ 56 000 GD, soit à peu près 789 €.

Dans l'idéal, il nous faudrait pouvoir recruter un entraîneur pour les jeunes, soit à peu près 400 € / mois.

Je vous écris donc pour savoir si une action à but humanitaire de récolte de fonds pourrait être menée pour nous aider. Ceci n'est qu'une idée mais je suis tout à fait prêt à échanger avec vous à ce sujet et, même si la quantité récoltée est faible, ce serait déjà super pour nos jeunes.

Je ne sais pas si, par ce courriel, je frappe à la bonne porte mais si tel n'est pas le cas, auriez-vous une piste de contact à laquelle je pourrais m'adresser ?

Je reste à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

Merci infiniment,

Bien cordialement,


M. Yohann Benmalek
Docteur en Géographie de l'Université de Saint-Etienne
Volontaire de Solidarité Internationale en Haïti
Tél. : 00-509-49-05-25-13

Ajouter un commentaire